Fatima Bint Asad

Fatima Bint Asad

 (59)    (10)

  Histoire des Compagnons

Fatima Bint Asad fut parmi les première à embrasser l'Islam, après Khadija et ses filles. Elle fut l’épouse de Abu Talib, oncle du Prophète (sws). Avant la venue de l'Islam elle tait déjà réputée pour sa générosité et sa noblesse de cœur. C'est sans doute pour cette raison que, sentant sa mort prochaine Abd Al-Muttalib, le grand-père de Mouhammed (sws), qui n’était encore qu'un jeune enfant, confia celui-ci à Abu Talib et à son épouse. C'est donc à elle que revins le privilège de veiller sur Mouhammed (sws), qu'elle considéra comme son propre enfant.

Mieux encore, lorsqu'elle constata que ses propres enfants se jetaient sur la nourriture avant meme que Mouhammed (sws) ait pu prendre une bouchée, elle le fessait manger avent es enfants. Elle rapporta que, lorsqu'il prenait son repas, son plat ne se vidait jamais. Parmi les enfants de Fatima Bint Asad, nous retrouvons Ali Ibn Abi Talib qui devait plus tard devenir le quatrième Calife, et ja'far tombé martyr lors de la bataille de Mu'ata.

Elle fut la grand-mère d'Al Hassan et Al-Hussayn, les enfants de Ali et de Fatima, fille de l'Envoyé d'Allah. Certainement, Mouhammed (sws) trouva auprès de cette femme et de son mari, Abu Talib, l'affection et la chaleur familial dont il avait besoin, alors qu'il avait perdu très jeune, d'abord ses parents, puis son grand-père. On nous rapporte qu'il eut pour elle et pour son oncle un profond attachement. Il appelait Fatima "Mère".

Mouhammed (sws) demeura auprès de Fatima et son oncle jusqu’à son mariage avec Khadija. Apres son mariage il demeura très proche d'eux et nous savons que, lors d'une période de disette (famine), il prit chez lui Ali, un de leurs enfants, a fin d’alléger un peu leur charge familiales.

Fatima connaissait très bien son neveu pour toutes les vertus qui étaient les siennes, elle avait tant confiance en cette homme réputé pour son intégrité que, lorsqu'il commença à parler à ses proches du message qui lui à été révélé, elle ne douta pas un instant et se convertit aussitôt. Elle fut parmi les première personnes à embrasser l'Islam et ses enfants se convertirent également. Seul Abu Talib refusa d’adopter l'Islam, mais n'en demeura pas moins le protecteur de l'Envoyé d'Allah.

Le Prophète Mouhammed (sws) avait pour Fatima une grande affection et ne pouvait que se réjouir de la grande piété et la ferveur de sa foi. Apres l’Hégire il lui rendit souvent visite, fit parfois la sieste dans sa maison, lui offrit aussi des cadeaux. Un jour, il remit une coupe de belle étoffe à l'un des Compagnon, Ja'da Ibn Habira, lui ordonnant de la partager entre les "quartes Fatima pour qu'elles s'en fassent un foulard", se que fit se dernier en distribuant à Fatima, fille du Prophète (sws), puis à Fatima Bint Asad, et Fatima bint Hamza, la quatrième n'est pas mentionnée.

L'attitude affectueuse et respectueuse du Prophète (sws) à l’égard de sa tente emporta de la part de tous les Compagnons le témoignage d'une grande considération à son égard également. Au moment de sa mort, il dit au Compagnons : "Levez-vous pour ma mère !" Elle mourut à Médine, et c'est l'Envoyé d'Allah lui même qui l'enterra. On rapporte qu'il la fit envelopper avec sa propre tunique et descendit dans la tombe, s'y allongea avent de l'y déposer.

Il fit ensuite des invocations en sa faveur : "Que Dieu t'accorde sa Miséricorde au mère ! Tu étais à la place de ma mère. Tu ne mangeais pas a ta faim mais tu me rassasiais, tu te privait de vêtements et tu m'habillais, tu te privais de bonnes chose et tu donnais. Tu ne recherchais par la que la face de Dieu et le Paradis !".

Apres l’enterrement de Fatima, les Compagnons l’interrogèrent sur ce qu'il venait de faire : "O Messager de Dieu, nous t'avons vue faire deux choses que tu n'a jamais faites auparavant ? Tu à enseveli la défunte dans ta tunique et tu t'es allongé dans sa tombe !" Il leur répondit : "pour ce qui est de ma tunique, je l'ai enveloppée de ma tunique afin que le feu ne la touche jamais et qu'elle sois habillée de parures au Paradis ; quant à la raison pour laquelle je mes suis allongé dans sa tombe, c'est pour que Dieu la lui élargisse."

Qu'Allah soit Satisfait de Fatima Bint Asad.

Sources : islammedia.free.fr

 (59)    (10)